The National Necropolis - Nécropole nationale

Nationalfriedhof

68216 Kayserberg-Vignoble, Sigolsheim, Frankreich
Schlüsselwörter für diese Sehenswürdigkeit
Zerstörung Kämpfen Sieg und niederlage
Liberation Route Europe

Nationalfriedhof

Der Nationalfriedhof ist die letzte Ruhestätte von 1.601 französischen Soldaten, die im Kampf um den Brückenkopf Elsass gefallen sind. Unweit des Friedhofs wurde ein Ehrenmal für die amerikanischen Soldaten errichtet, die hier unter französischem Kommando gekämpft haben.

Au début de 1945, les forces alliées et allemandes se sont livré une série de batailles féroces sur le territoire appelé poche de Colmar. Les forces allemandes détenaient cette poche qui, de novembre 1944 à février 1945, faisait saillie dans les lignes alliées.

Au cours des combats pour la poche de Colmar, les hauteurs de Sigolsheim, sur lesquelles se trouvent la nécropole et le monument, ont été le théâtre de violents combats. Les forces allemandes ont surnommé ces hauteurs « Blutberg » (Montagne sanglante). C’est une position qui surplombait une grande partie des terrains en contre-bas et devait être maintenue à tout prix. Les forces allemandes ont opposé une forte résistance mais ont perdu leur position lorsque le major Vonalt, commandant les forces allemandes déployées sur les hauteurs, s’est enfui. La plupart des villages situés au pied des hauteurs étaient déjà en ruines.

C’est le lieu choisi par les généraux de Lattre et Guillaume, président de l’Association du Rhin et du Danube, pour une nécropole nationale où sont enterrés les 1601 morts de la Première armée française ; leurs tombes sont reparties en 48 rangées sur une superficie de 4,52 acres : 792 musulmans, 773 chrétiens et 19 juifs. La veuve de M. de Lattre a assisté à l’inauguration du nécropole le 2 mai 1965. 

L’inscription à l’entrée se lit comme suit : Sur ces pentes des Vosges, dans cette plaine alsacienne, sous une neige abondante et par basses températures, des soldats français, africains et américains, commandés par le général de Lattre de Tassigny, ont remporté la victoire après de violents combats pendant la bataille de Colmar du 20 janvier au 9 février.

Donnant sur le cimetière, le Mémorial construit par l’association Rhin-Danube en hommage aux divisions américaines qui se sont battues sous commandement français pour la libération de la poche de Colmar a été inauguré le 13 mai 1995.

Öffnungszeiten Sie kommen zum französischen Soldatenfriedhof und dem amerikanischen Ehrenmal, wenn Sie auf der Hauptstraße an der Ampel abbiegen und den Hügel hinauf durch die Weinberge fahren. Am Ehrenmal, gibt es einen großen Parkplatz, Toiletten finden Sie am Friedhof. Vom Ehrenmal führt die Straße ca. 200 m bergauf zum Soldatenfriedhof. Autofahren ist nicht erlaubt. Beide Stätten sind ganzjährig geöffnet. Die Gedenkveranstaltungen im Februar finden zeitgleich mit denen in Colmar statt.

68216 Kayserberg-Vignoble, Sigolsheim, Frankreich

Damit verbundene Sehenswürdigkeiten, Orte und Biografien